La croyance précède l’expérience

La croyance précède l’expérience

Quelle phrase choc !

Elle me fait toujours autant d’effet … et j’espère qu’elle vous touchera autant.

Car elle est LA clef.

La clef de votre vie…

Pour la comprendre il faut la pratiquer et c’est ce que je vous propose aujourd’hui.

Vous allez choisir une expérience c’est à dire un évènement qui est arrivé aujourd’hui ou très récemment. Ou un évènement en cours.

Cela peut être un client qui annule un rendez-vous (ça vous arrive souvent?), une voiture qui tombe en panne, un enfant qui (vous) fait des siennes, une facture qui tombe « mal », une fuite, un accident…

Cela peut aussi être une bonne nouvelle, un heureux évènement, un ami qui vous recontacte, de nouveaux contrats, une augmentation…

 

1 Un évènement

Donc nous voici avec cet évènement qui nous arrive. Et nos questions qui nous titillent : qu’est ce qui se passe en ce moment dans ma vie, qu’ai-je fait pour mériter ça ou tiens j’ai de la chance en ce moment??!

Avant de partir sur les pensées qui nous viennent après, j’aimerais que nous nous concentrions sur les pensées qui nous sont venues avant.

Cela sous-entend que nous fassions un effort de mémoire, mais rassurez-vous quand vous aurez compris comment ça marche cela ne vous semblera plus un effort mais un jeu!

 

2 Une pensée

Qu’avez-vous pensé juste avant cet évènement? Dans quel état d’esprit étiez-vous avant que cela ne vous arrive? Voici le lien qui vous renvoie au précédent article sur >>>>>« quel état d’esprit pour quel résultat ».

Posez-vous tranquillement avec cette question. Laissez venir les pensées sans forcer. Laissez venir les émotions aussi. Quand vous avez une pensée qui vous revient en mémoire collée à une émotion vous vous arrêtez dessus. Sans réfléchir plus. Vous faites pause. Et vous accueillez…

Avec cette émotion, avec cette pensée vous avez le lien entre vous et l’évènement qui vous arrive. Quel lien pouvez-vous faire entre les deux?

Surtout n’allez pas imaginer que vous êtes « coupable » de l’évènement en question. Il ne s’agit pas du tout de ça. Nous ne sommes coupables de rien. Vous m’entendrez souvent vous le répéter. Nous ne sommes coupables de rien. Cela fera aussi le sujet d’un article.

C’est curieux  comme nous nous pensons coupables de ce qui nous dérange mais pas de ce qui nous ravit!

 

3 Un état d’esprit responsable

Par contre nous sommes responsables. Et si vous lisez cet article c’est que vous êtes prêt à l’entendre. C’est que quelque chose vous parle à l’intérieur. Vous ne savez peut-être pas encore comment mais vous avez l’intuition que la clef est là. Dans la responsabilité. Laissez-vous imprégner de cette pensée et faites seulement l’expérience d’observer vos pensées. Et de voir. Que vous recevez dans la vie ce que vous avez « demandé » avec votre état d’esprit.

C’est une notion qui est complexe à appréhender et moi qui la pratique depuis plusieurs années je suis encore à la découvrir chaque jour. Je suis créatrice de ce que je vis.

Avant d’en arriver là je vous invite à regarder votre état d’esprit avant chaque expérience qui vous chagrine, vous bloque, se répète ou vous prend la tête.

Et de regarder de la même manière quelle pensée vous aviez, dans quel état d’esprit vous étiez avant chaque heureux évènement.

Ce qui vous arrive est le fruit de votre état d’esprit. C’est pour ça que vous n’êtes pas coupable. Le pêcher n’est pas coupable de produire des pêches?

Nous ne sommes pas coupables de produire le fruit de qui nous sommes à un instant T.

 

4 Un accueil sans jugement

Accueillez qui vous êtes dans vos pensées et dans le fruit de vos pensées sans vous juger. Si vous vous jugez, vous êtes en train de créer du jugement et vous devenez victime de ces jugements. Cet état d’esprit créera alors une autre situation qui sera déjà le fruit de ce jugement, de vous en victime, dans une situation qui vous confirmera que vous êtes victime…et le cycle continue.

Il y a juste à observer et arrêter de poser des jugements sur ce que vous pensez ou faites ou vivez.

Juste à voir ensuite que vos pensées, idées, croyances créent en vous un état d’esprit porteur de la graine et du fruit de ces croyances qui ne demandent qu’à se vérifier.

Faites pause alors sur ces pensées. Et regardez-les. Accueillez-les.

 

5 Et laissez les partir!

Une fois que vous avez accueilli vos pensées, laissez-les partir.

Laissez partir vos idées. Simplement.

Comme vous regardez des nuages s’éloigner dans le ciel, regardez vos idées s’éloigner de votre esprit.

Elles ont porté leur graines, vous en avez observé les fruits…

Si ce sont ces graines-là que vous souhaitiez semer alors remerciez-les.

Elles ont fait leur travail.

Si ce ne sont pas ces graines-là que vous vouliez semer, alors remerciez-les.

Et semez de nouvelles graines.

 

Je vous souhaite de belles rencontres avec vous-même.

Et avec amour.

 

 

Copyright © 2016 http: //chrysteledemeerseman.com/ – Tous droits réservés

J’espère que cet article vous aura été bénéfique, si c’est le cas je vous invite à le partager et à me partager vos impressions.

En vous inscrivant à l’info-lettre , vous recevrez un cadeau, un ebook pour vous aider sur le chemin du bonheur, ainsi qu’un abonnement à mes info-lettres.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *