Changez de fréquence!

Nous voyons ce que nous croyons… c’était le précédent article.
Allons plus loin! Je vous propose de faire une petite expérience…

C’est quoi croire?

La croyance créé l’expérience.

Nous sommes tous les créateurs de nos expériences. C’est ce que je crois. Et cette croyance fait de moi une créatrice consciente.
Mais qui a demandé et comment avons-nous demandé?

Si nous parlons de notre expérience d’être humain tel que nous nous percevons ici, nous risquons de nous faire mal par notre culpabilité d’avoir créé ce qui nous fait tant souffrir. Alors essayons de nous décoller un peu de notre personne, élevons-nous d’un cran et prenons un peu de hauteur.

Car le pouvoir créateur dans sa totalité n’est acceptable que si je m’élève au-dessus de ma “personne”. Au delà du mental qui lui va forcément me ramener dans le film de ma souffrance en tant que coupable ou victime.

Comment faire? En regardant que ce que nous sommes est bien plus que ce que nous croyons être.

Nous sommes des êtres intelligents, doués de pensées et de sentiments. Et pas seulement. Notre “esprit” est puissant, il nous suffit de faire quelques expériences pour comprendre et apprendre à nous en servir. Mettons cet Esprit à notre service, Il ne demande que ça.
Commençons l’expérience :
Posez-vous et regardez autour de vous. Regardez vos enfants, votre conjoint(e), les membres de votre famille ou vos collègues. Regardez-les avec le souvenir d’un évènement désagréable…

Si vous êtes seul(e) fermez les yeux et imaginez-vous avec quelqu’un. La première personne qui vous vient à l’esprit! Connectez-vous au dedans avec un sentiment de colère ou d’agacement… Oui je sais c’est désagréable! Mais ce n’est pas grave! C’est juste une expérience. Voyez-les avec ces sentiments que vous faites venir à la surface…

Comment vous apparaissent-ils? Que voyez-vous chez eux? Regardez ce que vous définissez comme des défauts, c’est à dire ce qui vous déplait chez ces personnes ou ce qui vous agace (si ce sont vos enfants par exemple, regardez et voyez comme ils ne vous écoutent pas, ne font pas ce que vous leur demandez, se chamaillent ou vous réclament, si c’est votre conjoint(e) voyez comme il ou elle ne vous écoute pas, ne vous donne pas toute l’attention que vous attendez).

Voyez-les avec ces yeux-là, avec ces lunettes-là, avec ces filtres-là… Les filtres de vos pensées et de vos émotions.

Et regardez que vous croyez qu’ils sont réellement comme vous les voyez!
Que ressentez-vous? De la tension, des crispations? Sentez-vous comme ça se ferme à l’intérieur quand ça se crispe?

Ressentez simplement. Juste en observant.
Puis prenez 2 minutes en silence et posez votre attention à l’intérieur de vous.

 

Respirez tranquillement et faites une pause.

Allez chercher en vous des sentiments agréables, de paix, de tranquillité et de confiance.

Allez voir en vous ce qui vous fait du bien et regardez les personnes qui vous entourent avec ces yeux-là. Regardez leurs qualités, c’est à dire ce qui vous plait chez eux…

Voyez comme ils sont beaux, comme ils sourient, comme ils vous aiment à leur manière… Voyez comme vous ressentez de l’amour ou de la bienveillance envers eux, de la tendresse et regardez ce que ça vous fait en retour.
Faites une pause et regardez au dehors avec les yeux du dedans…

 

Déposez un sourire à l’intérieur de vous.

Que voyez-vous? Ce que vous croyez…
C’est quoi ce que vous croyez?

C’est ce sur quoi vous portez votre attention.
Que ressentez-vous? Le temps s’est arrêté! Votre intérieur s’est élargi. Respirez au-dedans et sentez ce que ça vous fait.
Qui croit à cet instant-là? Y a t il d’ailleurs un instant précis quand vous faites cette pause pour voir que tout change et que vous êtes en train de créer au dehors ce que vous ressentez au dedans?
Il n’y a pas de barrière entre le dedans et le dehors. Vous êtes ce que vous croyez être…. Et votre vie est ce que vous croyez qu’elle est.
Changez de fréquence. Vous avez ce pouvoir. Non pas le “pouvoir sur”, mais le “pouvoir de”.

De créer en vous la musique que vous souhaitez écouter.
Vous avez le pouvoir de vibrer en vous la vibration que vous voulez vibrer.
Mettez votre attention sur la fréquence que vous souhaitez vivre. Tournez le bouton de votre radio interne et choisissez la station sur laquelle vous allez vous arrêter!
Et si votre bouton fait parfois ce qu’il veut, que vous avez l’impression qu’il saute tout seul, ce n’est pas grave. Nous avons tellement pris l’habitude de croire ce que nous voyons, qu’il va falloir nous ré-habituer à Voir ce que nous croyons…

Nous allons devoir régulièrement tendre la main vers notre bouton intérieur pour changer nos réglages et re-tracer notre sillon.
En fonction de ce que nous désirons vraiment.
Tout est parfait car nous avons le pouvoir de regarder, de voir et de re-choisir à chaque instant de nous élever d’un cran et de rejoindre notre éternité.

Cet endroit où tout est possible, là où nous avons toutes les clés.

Cet éternité d’amour en nous qui ne demande qu’à se rappeler… Cet endroit qui nous rappelle qui nous sommes vraiment.

 

Copyright © 2017 http: //chrysteledemeerseman.com/ – Tous droits réservés

J’espère que cet article vous aura été bénéfique, si c’est le cas je vous invite à le partager et à me partager vos impressions.

En vous inscrivant à l’info-lettre , vous recevrez un cadeau, un ebook pour vous aider sur le chemin du bonheur,

ainsi qu’un abonnement à mes info-lettres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *